Semaine 1 : De Rio de Janeiro à Curitiba

N’en déplaise à certaines mauvaises langues que nous ne nommerons pas (Fred Bazou), dès la première semaine de voyage Nelson a déjà avalé 1 222 km de route. Suivez notre itinéraire de notre point de départ, Rio de Janeiro, à notre première longue étape, Curitiba. 

Lundi – Paraty : Entre nostalgie et revival

Premier arrêt, Paraty, tout le monde descend ! Cette première étape a été l’occasion de revoir cette si jolie petite ville coloniale où nous avons passé quelques week-ends prolongés, du temps où nous étions jeunes et cariocas. Pour l’anecdote, ce fût la ville de notre premier petit road-trip en amoureux, nous nous connaissions à peine et nous étions partis au hasards des routes sur le chemin du bonheur, chabadabada … Ce premier arrêt était chargé de symbolique en ce qu’il inaugurait le vrai début de notre aventure.

Mardi – Marésias : Etape dodo chez les surfeurs paulistanos. 

Ce fût l’occasion pour Caroline de faire des blagues pourries et pour Gaël de chasser le Dahu.

En route, nous nous sommes arrêtés pour prendre en photo cette belle vue, ci-dessous. Ces cinq minutes furent suffisantes pour que nos jambes se transforment en festin pour borrachudos. Pour ceux qui ne connaissent pas les borrachudos (bande de veinards), ce sont les suppôts de Satan, envoyés sur terre sous forme de microscopiques moustiques, pour te faire goûter de ses flammes de l’enfer et ce, pile quand tu es peinard dans un endroit paradisiaque.

Vous avez intérêt à l’admirer cette vue car nos jambes brûlent encore sous les feux des émissaires du diable.

Mercredi – Cananéia : « Ville illustre du Brésil » selon le portique placé à l’entrée de la municipalité

Le saviez-vous ? Cananeia est la première ville du Brésil à avoir reçue des hominidés. Où du moins, ce sont les premiers qui y ont laissé leurs traces. Vous pouvez découvrir toute l’histoire de Cananéia au sein de son tout petit musée.

Le clou de la visite du musée de Cananeia : le second plus grand requin du monde. Admirez le sublime ratage de l’empaillage de la bête.

A part ça, Cananéia est une petite ville coloniale où les autochtones aiment glander ensemble sur la place centrale.

.

Gaël’s fact: pour faire les murs de leur maison, les cananéiens ont utilisé un mélange assez original de coquillages broyés et d’huile de baleine.  Pas de baleine, pas de maison !

Jeudi – Iporanga : A la découverte de ses 350 cavernes

Nous avons exploré le best-of des cavernes du Parc PETAR, c’est à dire 3 des 5 ouvertes à la visite. Caroline en a profité pour se ressourcer grâce aux roches et minéraux pendant que Gaël la regardait de manière suspecte.

Gaël’s fact: certaines stalactites sont tellement anciennes ( jusqu’à 200 000 ans quand même! ) qu’elles ont commencé à se former à l’apparition des premiers Homo sapiens (le premier hominidé à marcher sur deux pattes pour ceux qui ont oublié leurs cours de bio).

Vendredi – Ravioli

Ceci n’est pas une casserole

Samedi – Curitiba, mais ça c’est une autre histoire

A découvrir au prochain épisode, tin tin tin…

Abonnez-vous à la newsletter !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *