Challenge accepted ! Trouver LE mètre carré de sable rouge à Ushuaïa

Avant de partir nous avons demandé à nos amis de nous lancer des défis à réaliser durant notre périple, histoire de ne pas s’ennuyer. Comme ce sont des gens créatifs et un brin barrés, nous nous sommes retrouvés avec une liste de missions plus ou moins impossibles à réaliser. Voici le premier défi des amis. 

Et nous commençons notre série de défis avec celui lancé par Vincent Morel, copain magique de Gaël. Lors de notre dernière soirée chez Vincent et Florine, il nous avait confié qu’il s’imaginait Ushuaïa comme un grand désert de terres rouges. On ne sait s’il pensait que cela expliquait le nom de Terre-de-Feu ; toujours est-il qu’il n’y a pas plus vert qu’Ushuaïa. N’en démordant pas du fait qu’il avait bien vu des photos de sable rouge à Ushuaïa, il nous a défiés de trouver LE mètre carré de sable rougeaud qu’il devait bien avoir en ces terres australes.

Et bien Vincent, nous avons beaucoup, beaucoup et énormément cherché et, le seul petit carré de sable plus ou moins rouge que nous avons trouvé est celui ci-dessous. Ta-dah !

Une plage de graviers « rouges » en bord de lac.

Nonobstant nous avons souvent vu le ciel rougir.

« Et quand vient le soir et que le ciel flamboie, le rouge et le noir ne s’épousent-ils pas? » Jacques Brel

[ Le saviez-vous ? Pourquoi la Terre-de-feu s’appelle la Terre-de-feu ?

Excellente question. Non pas parce que sa terre est rouge comme le supposait Vincent, ni parce que le ciel flamboie plus qu’ailleurs, mais grâce aux Yaghans. Les Yaghans sont l’un des trois peuples natifs de ces terres australes, avec les Onas et les Selknams. Quand les premiers colons ont longé les côtes de la péninsule, les Yaghans se cachaient pour ne pas avoir affaire aux hommes blancs. Les seuls indices révélant leur présence étaient de grands feux qu’ils allumaient pour se réchauffer. Il faut savoir qu’ils se promenaient nus par – 10°C, le feu était donc le meilleur moyen d’avoir chaud. Les premiers explorateurs ont ainsi nommé cette terre d’où ils n’apercevaient que des feux au loin.]


Retrouvez tous les défis des amis !

Abonnez-vous à la newsletter !

5 Responses to “Challenge accepted ! Trouver LE mètre carré de sable rouge à Ushuaïa”

  • Et c’est maintenant qu’il faut lire Les bouquins de Jean Raspail dont je t ai parles!
    Qui se souvient des hommes et Adios Tierra del fuego.
    Apres etre PasseS par La patagonie, Vous Les lirez avec encore plus de bonheur!
    Enjoy your trip!
    Et je me repete vos photos sont le degre au dessus du magnifique! EpOustouflantes!
    Et je Ne parle pas des ecrits,classe monDiale, quoi!
    A quand Votre retour?
    Beijos

    • Ha oui j’avais cherché à les télécharger sur ma liseuse mais sans succès. Je vais retenter. En terre de feu, nous avions lu Lucas Bridges, l’un de ceux qui ont fondé Ushuaïa. Passionnant. Et en ce moment comme on est au Chili, on lit du Allende et su Sepulveda. J’ai adoré la maison aux esprits, tu l’as lu ? Merci, merci pour ces jolis compliments, ça nous fait super plaisir et nous motive à continuer 🙂 Nous revenons en juin 2018. Gros bisous

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *